Est-ce qu'on peut conduire une 125 avec un permis B ?

Rédigé par Yves - - Aucun commentaire

Pour conduire un deux-roues (ou trois-roues) dont la cylindrée ne dépasse pas les 125 cm3, il faut, en théorie, passer le permis A1. Cependant, si le permis B est déjà en poche, alors il suffira de suivre une courte formation en plus de ce permis, et on pourra alors acheter (et rouler avec) un 125 sans problème. 

 

Les engins autorisés

Avoir le permis B en sa possession permet de conduire avec un deux-roues dont la cylindrée n'excède pas 125 cm3 et dont la puissance maximale ne va pas au-delà des 11 kW (à savoir, 15 chevaux). Des trois-roues peuvent aussi être conduits, mais sous certaines conditions (par exemple, il ne doit pas aller plus vite que 45km/h, ni faire plus de 20 chevaux, entre autres). Mais tout bon citoyen soucieux de la sécurité des autres et de sa propre personne essaiera de se renseigner pour un stage scooter 125 à Paris, par exemple avant de conduire une 125 même ayant déjà obtenu son permis B.

Les titulaires du permis B

Depuis 2011, on ne peut pas passer à côté de la formation. Elle est devenue incontournable, sauf pour les conducteurs qui détenaient déjà leur permis B en 1980. Ainsi, si un titulaire du permis B ne possédait pas de deux roues à cette date - ou n'en avait jamais conduit auparavant, alors il doit suivre ce fameux stage pour pouvoir rouler avec ce type d'engins motorisés. Par contre, une personne pouvant attester avoir été assuré pour la conduite d'un deux-roues avant 2011 peut, elle, se dispenser de formation. L'assurance devra lui fournir un document certifiant cet état de fait pour que l'usager puisse présenter celui-ci ainsi que son permis B aux forces de l'ordre, en cas de besoin.

Le risque encouru sans formation

Le premier des risques encourus pour un conducteur de deux-roues n'ayant pas suivi la formation, concerne bien entendu la sécurité des usagers. En effet, dégager du temps pour pouvoir suivre les sept heures de formation ne semble pas être excessivement difficile, et cela permettra, à terme, de sauver bien des vies. Le second risque est, forcément, un risque financier. Ainsi, l'amende qui risque de tomber si un policier surprend une fraude de ce genre est de quatrième classe, et peut monter jusqu'à 750€. À côté de ce montant, le coût de la formation (250€ au maximum) semble bien dérisoire. Pour conclure, un titulaire de permis B peut très bien conduire un 125 mais il doit avoir suivi une formation au préalable. Il est ainsi possible de se renseigner sur des stages de scooter 125 cm3 à Paris.

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot ztkbyh ? :